Acte des trois : l’union fait la force

Par eurelien.fr
//  Publié le
24-02-2014
//  Mis à jour le 24-03-2014
Temps de lecture : 5 min

À l’heure où l’état des finances publiques ne cesse de se dégrader, les trois conseils généraux d’Eure-et-Loir, de Loir-et-Cher et du Loiret se sont rapprochés en 2013 pour mutualiser leurs achats et réaliser des économies. Cette union résulte d’un partenariat étroit mené dans plusieurs domaines.

L’union fait la force ! En 2013, les conseils généraux d’Eure-et-Loir, de Loir-et-Cher et du Loiret ont décidé de s’unir pour renforcer leur attractivité, améliorer le service rendu aux citoyens et préparer l’avenir.

Pourquoi avoir lancé l'Acte des trois, et notamment la centrale d'achat Approlys ?

« La centrale d’achat public Approlys n’est pas une charge supplémentaire pour les collectivités. Bien au contraire, c’est une source d’économies. Cette mutualisation des commandes publiques va nous permettre de bénéficier de prix et de prestations compétitifs, tout en soutenant l’économie locale et l’achat durable. Nous sommes convaincus de la nécessité d’innover maintenant pour construire l’avenir, notamment dans cette période de réduction des financements. Cette innovation suscite déjà l’intérêt d’autres collectivités ».

Albéric de Montgolfier, Président du Conseil général d’Eure-et-Loir

Quels sont les avantages à attendre de cette union des trois Départements ?

« Cette démarche de mutualisation est sans équivalent en France. Pour les collectivités adhérentes, elle est synonyme d’économies et d’optimisation des coûts. Mais elle répond enfin aux préoccupations de tous les citoyens qui, au-delà des prérogatives institutionnelles, veulent avant tout un service public moderne, innovant et efficace. Cette innovation va permettre dès 2014 de réduire les charges imposées aux Départements afin de compenser une partie des fortes diminutions de recettes confisquées par l’État ».

Maurice Leroy, Président du Conseil général de Loir-et-Cher

Que peuvent s'attendre à gagner les habitants des trois départements grâce à cette union ?

« L’Eure-et-Loir, le Loir-et-Cher et le Loiret sont très proches géographiquement et culturellement. Ils ont donc choisi de travailler ensemble, dans un contexte où les dépenses sociales explosent, où l’Etat réduit ses dotations et où les budgets sont difficiles à boucler. Cette union des trois poursuit un seul objectif, unir les forces au service du territoire, avec pour ambition d’améliorer la qualité des services publics au profit des usagers. Il faut remettre l’innovation au cœur de l’action ».

Éric Doligé, Président du Conseil général du Loiret

Les exemples de coopération entre conseils généraux restent rares : celui-ci porte sur un ensemble d’actions qui concernent, au-delà de l’amélioration de l’attractivité des territoires, le fonctionnement même des institutions. L’Acte des Trois est ainsi une initiative menée au service de 1,4 million d’habitants, soit près de 60 % des citoyens de la région Centre.

L’année 2014 conduira à des avancées significatives. Dans un esprit d’ouverture et d’échange, quatre axes d’actions seront consolidés dont : la performance de l’achat public, l’optimisation des ressources humaines, le partage de bonnes pratiques en matière de politiques sociales et la maîtrise des espaces fonciers (avec la création de l’établissement public « Cœur-de-France »). Les thématiques liées à l’accès à l’emploi et la performance énergétique des bâtiments bénéficieront également d’études particulières.

Les actions à venir

Archéologie préventive : Notre Département et celui du Loiret disposent d’un service départemental d’archéologie préventive. Une convention de coopération scientifique a été signée en décembre 2010 avec le Département d’Eure-et-Loir dont le service est agréé pour les fouilles de sites de la Protohistoire et la Préhistoire. Cette pratique se poursuivra et l’expérience commune des deux Départements sera partagée avec celui de Loir-et-Cher.

Bornes électriques : Un réseau interdépartemental de bornes de rechargement des véhicules électriques va voir le jour. Notre Département a prévu de déployer 125 bornes cette année tandis qu’un tiers des véhicules du Loiret acquis en 2014 seront électriques et que le Loir-et-Cher implantera prochainement des prises électriques sur une liaison Blois/Chambord/Cheverny/Chaumont-sur-Loire. À terme, l’initiative « concernera aussi bien les particuliers que les entreprises.

 

En images

  • Acte des trois
  • Mutualisation
  • Services
A voir aussi sur le même sujet
AG Approlys 20 mars 2014 CG Chartres D.Chauveau
Première assemblée générale réussie pour Approlys
Logo de la centrale d'achats Approlys
Approlys : la nouvelle centrale d’achat territoriale

A ne pas manquer dans l'actualite

viatrajectoire-ephad
ViaTrajectoire, l’admission simplifiée en établissement d’hébergement pour personnes âgées
Le calendrier 2017 des randonnées
Archives sonores : Ils ont vécu cette époque, ils racontent leurs souvenirs