Balade et pêche dans les charmants villages de l’ouest drouais

Par eurelien.fr
//  Publié le
03-10-2014
//  Mis à jour le 06-10-2014
Temps de lecture : 8 min
villages-ouest-drouais

Au nord-ouest de Dreux prend place la vallée d’Avre et ses petits villages charmants, blottis dans un écrin de verdure parsemé d’étangs et de plans d’eau. 

De Vert-en-Drouais à Montreuil, l’Avre s’écoule langoureusement vers l’est avant de rejoindre l’Eure, juste en aval de Dreux. L’Avre est une rivière affluente de l’Eure. Elle est encore aujourd’hui une limite naturelle entre notre département et la Normandie. Elle serpente doucement et ses coteaux sont parés de boisements bucoliques, invitant à la promenade, à la randonnée, ou à un pique-nique au bord de l’eau… 

Cette ambiance verdoyante et fraîche, où les routes se font discrètes, crée une atmosphère pittoresque, facilement accessible grâce aux nombreux petits ponts qui traversent ce cours d’eau. Comme à Vert-en-Drouais, où après avoir passé « la planchette » derrière l’église, un sentier permet de traverser l’Avre. Autrefois, les écoliers l’empruntaient pour rejoindre l’école des imprimeries Firmin Didot situées non loin de là. Des ambiances pittoresques sont liées à cette belle rivière formée d’une ripisylve parfois épaisse et de prairies humides. À Muzy - ce village a la particularité d’être une commune dans le département de l’Eure et un hameau de Dreux en Eure-et-Loir-, la rivière se faufile, créant des ambiances remarquables. Grâce à ces espaces humides autour de la rivière, la vallée est un site naturel de grande qualité, regorgeant d’espèces végétales et animales. Riche d’un patrimoine architectural remarquable, ne serait-ce qu’avec les châteaux de Marsalin, de Vert-en-Drouais et le Domaine de la Reposée à Fermaincourt, elle est aussi connue pour son captage d’eau, dont l’aqueduc alimente en eau potable une partie de la ville de Paris. Repos, calme et nature sont les maîtres mots de cette vallée de l’Avre qui n’est ni plus ni moins qu’un havre de paix.
 

Le château de Marsalin

chateau-marsalinLes origines du château de Marsalin remontent au XVIe siècle. À cette époque, le comte de Marsalin fit construire une somptueuse demeure en l’honneur du mariage de l’une de ses filles. Par deux fois, le château fut détruit et reconstruit. Aujourd’hui, ce lieu patrimonial entièrement meublé date de 1850. Il a été bâti sur l’emplacement même de l’ancien château incendié lors de la Révolution. Datant du XVIe siècle, les deux tours d’entrée rappellent aux visiteurs le passé de ce lieu. Le château de Marsalin est entouré d’un magnifique parc à la française. Également situé à proximité d’étangs et de l’Avre, il bénéficie d’un environnement calme et ressourçant. C'est dans ce cadre intemporel de grande classe que les propriétaires relancent l’activité de chambres d’hôtes. Le château dispose en effet d’une grande suite et de quatre chambres d’époques. 
 

fly-country-clubFly Country Club

Dans un cadre naturel aménagé de 15 hectares, les pêcheurs du Fly Country Club de Dreux bénéficient d’installations adaptées pour la pratique de leur passion : la pêche à la mouche sur le plan d’eau du « Lac général » à Vert-en-Drouais. Alimenté en eau pure par la nappe phréatique de l’Avre, ce parcours agréable entretenu toute l’année, possède de beaux poissons (truites, brochets, silures, sandres…) qui font le bonheur des sociétaires. Une journée « portes ouvertes » sera organisée le 19 octobre prochain pour découvrir ce domaine. 

En images

A voir aussi sur le même sujet
La tentation gourmande du marché de Brou

A ne pas manquer dans l'actualite

viatrajectoire-ephad
ViaTrajectoire, l’admission simplifiée en établissement d’hébergement pour personnes âgées
Le calendrier 2017 des randonnées
Archives sonores : Ils ont vécu cette époque, ils racontent leurs souvenirs