Comment conserver ses fruits et légumes frais ?

Par eurelien.fr
//  Publié le
05-06-2014
//  Mis à jour le 05-06-2014
Temps de lecture : 10 min

Alors que chaque Français jette en moyenne 20 kg d’aliments par an, il est important de connaître les astuces afin de bien les conserver.

Les fruits et les légumes doivent être consommés le plus rapidement possible afin de profiter au mieux de leurs qualités gustatives et nutritionnelles. Mais en attendant de les manger, faut-il les conserver à température ou les réfrigérer ? Si l’on pense souvent que les légumes se conservent mieux dans le réfrigérateur, il existe d’autres méthodes pour les garder plus longtemps.

À température ambiante

Vous pouvez conserver vos fruits et légumes à température ambiante, si vous comptez les consommer rapidement, dans les 2 à 3 jours maximum. 
L’idéal est de les entreposer dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière, comme une cave ou un cellier. 
 
Les pommes de terre et autres tubercules se conservent de façon optimale dans un endroit sombre et frais. En effet, la lumière les rend verdâtres et amers, et la chaleur les fait germer prématurément. 
Les fruits exotiques (banane, ananas, mangue…) supportent mal le froid, tout comme la tomate qu’on conserve souvent à tort au réfrigérateur. S’il est possible de la mettre au froid pour la préserver plus longtemps, elle conserve mieux sa saveur à l’air libre. 
 

Au réfrigérateur

Vous pouvez aussi mettre au réfrigérateur, dans le bac prévu à cet effet, les fruits et légumes que vous allez consommer dans la semaine. Les températures y sont comprises entre 8 et 10°C et permettent une maturation lente du produit. 
Évitez de les laver et emballez chaque produit séparément, car les fruits et légumes émettent de l’éthylène, un gaz qui agit sur leur maturation et peut les dégrader.
 

Au congélateur

Tous les fruits et légumes ou presque peuvent être conservés au congélateur. Choisissez des produits très frais et congelez-les le plus rapidement possible après achat. C’est une méthode qui vous permettra de les garder en parfait état durant plusieurs mois.
Certains peuvent être congelés tels quels, mais la plupart ont besoin d’être blanchis avant, c’est-à-dire d’être plongés dans de l’eau bouillante quelques minutes, avant d’être mis dans de l’eau froide. N’oubliez pas de bien les sécher et de les mettre dans un sac de congélation avant de les ranger.
 

Les autres solutions

Il existe d'autres méthodes de conservation des fruits et légumes. Le principe est dans tous les cas d’acheter des produits frais et de les préparer, afin de pouvoir les stocker. Vous pourrez ainsi profiter de leur goût et de leurs bienfaits toute l’année, quelle que soit la saison.
  • La déshydratation 
La déshydratation sèche le produit en lui retirant toute son eau, mais en conservant son goût et ses qualités nutritives. 
Vous pouvez faire sécher des fruits et des légumes avec un déshydrateur ou un four. A l’aide de ce dernier, vous ferez sécher vos aliments (après les avoir préalablement blanchis) très lentement entre 30 et 40°C, en surveillant de temps en temps pour vérifier le séchage.  
  • Les conserves 
Cette technique peut être utilisée autant pour les fruits que pour les légumes. Le principe consiste, le plus souvent, à chauffer l’aliment à plus de 100°C afin d’en détruire les bactéries et de l’isoler de tout contact avec l’air. On remplit les contenants préalablement ébouillantés avec les aliments cuisinés et on les recouvre d’eau salée ou de sirop. Ces conserves seront ensuite stérilisées à l’aide d’un stérilisateur, d’un autocuiseur ou d’une simple cocotte. 
Conserver les fruits et légumes dans l'huile, le vinaigre, la graisse ou l'alcool sont des alternatives à la mise en bocaux. Mais elles ne présentent pas les mêmes avantages.
  • Les confitures
Le sucre, est ici l’élément conservateur, cette technique sera donc essentiellement utilisée pour les fruits. Dans des pots préalablement ébouillantés, on verse les fruits, cuits dans le sucre. En utilisant la même technique, on peut aussi préparer des gelées, des sirops, des coulis, des fruits confits…  
 
Le saviez-vous ?
Les fruits et légumes émettent de l’éthylène, qui accélère le mûrissement. Certains d’entre eux comme la pomme, la poire, la pêche, la nectarine et la tomate en dégagent beaucoup.
Si vous voulez volontairement accélérer la maturation d’un fruit, stockez-le à côté de ces derniers, l’éthylène qu’ils dégagent permettra aux autres de mûrir plus rapidement.

 

 

A voir aussi sur le même sujet
Le printemps dans votre assiette !

A ne pas manquer dans l'actualite

viatrajectoire-ephad
ViaTrajectoire, l’admission simplifiée en établissement d’hébergement pour personnes âgées
Le calendrier 2017 des randonnées
Archives sonores : Ils ont vécu cette époque, ils racontent leurs souvenirs