Détecteur de fumée obligatoire avant le 8 mars 2015

Par eurelien.fr
//  Publié le
30-01-2015
//  Mis à jour le 30-01-2015
Temps de lecture : 4 min
loi-morange-detecteur-fumee-obligatoire-incendie

La loi Morange prévoit que tous les logements de France doivent être équipés d’un détecteur de fumée au plus tard le 8 mars 2015. 

Près de 800 personnes meurent à la suite d’un incendie domestique chaque année en France. Voté le 9 mars 2010, le texte de la loi Morange doit être appliqué de manière impérative le 8 mars 2015. L’objectif de cette installation est de détecter les fumées émises dès le début d’un incendie afin de prendre les précautions nécessaires.

L’installation du détecteur de fumée

Le détecteur de fumée permet d’émettre immédiatement un signal sonore suffisant pour réveiller une personne endormie. Ce détecteur doit être muni du marquage CE et être conforme à la norme européenne harmonisée NF EN 14604. Les modèles utilisant un système à ionisation sont interdits car radioactifs. Par ailleurs, il existe des modèles spécialement adaptés aux personnes malentendantes. Ils émettent un signal lumineux et/ou une vibration afin de prévenir le départ d’un incendie.

Le dispositif doit être fourni et installé par le propriétaire du logement d’ici le 8 mars 2015. Si le logement est occupé par un locataire, une alternative est offerte au propriétaire en donnant la possibilité à celui-ci de fournir le détecteur au  locataire voire de rembourser son achat. Dans les 2 cas, le locataire doit procéder à la pose. Le dispositif anti-incendie doit être fixé solidement en partie supérieure, à proximité du point le plus haut. Il est préférable d’installer celui-ci dans un couloir ou passage menant à la chambre, à contrario, la fixation ne doit pas être près d’une source de vapeur. Dans les maisons ou appartement comprenant plusieurs étages, il est nécessaire d’installer 1 détecteur par étage. Dans les habitations disposant d’une surface importante, la présence de plusieurs détecteurs sera nécessaire. La vérification, le remplacement et l’entretien du dispositif appartient à l’occupant des lieux. 

Plus d'infos

Sur le site du Service Public

 

 

Les communes: 

A ne pas manquer dans l'actualite

Le calendrier 2017 des randonnées
Les dossiers de demande de subvention 2018
Claude Térouinard, Président du Conseil départemental d’Eure-et-Loir