Facel-Véga brille toujours dans le coeur des passionnés

Par eurelien.fr
//  Publié le
25-05-2014
//  Mis à jour le 27-05-2014
Temps de lecture : 9 min

La marque automobile Facel-Véga symbolise une aventure humaine passionnante qui dura une décennie.

Dès 1954, cette société créa des voitures de sport et de prestige depuis ses ateliers situés à Dreux.

De très nombreux Euréliens travaillèrent dans l’usine de Dreux, l’une des trois que comptait cette marque. Son destin fut comme son nom l’indique, l’itinéraire d’une étoile filante dans le ciel de l’automobile français. Facel comptait dans sa clientèle des sociétés telles que Rolls-Royce, Ford, Panhard, Piaggo et Massey-Fergusson. La société eurélienne fabriquait pour ces marques des carrosseries, des châssis, des coques, des pare-chocs, des calandres, des ailes... Facel était parfaitement outillée pour produire sa propre voiture haut de gamme. Ainsi en 1954, une première voiture de sport, confortable et luxueuxe, naît dans les ateliers drouais, « Véga » naît de la passion d’un industriel français pour l'automobile : Jean Daninos.

Trois usines dont une à Dreux

L’usine de Dreux était spécialisée dans la finition, la carrosserie, la sellerie et les essais sur route. Beaucoup de femmes y travaillaient, elles s’occupaient notamment de la sellerie, en cuir dans la majorité des voitures. La veille des salons, on pouvait passer des nuits à l’atelier pour régler les derniers paramètres des voitures. La création de Facel date de 1939. Facel signifiait alors : Forges et Ateliers de Construction d’Eure-et- Loir. Le siège social et l’usine spécialisée dans la métallurgie pour l’industrie aéronautique et  militaire étaient localisés au 4, rue des Gaults de la cité durocasse.

17 Bentley Cresta créées

Facel se spécialisa dans la fabrication des carrosseries de série métalliques, destinées aussi bien aux voitures de luxe qu’aux    véhicules industriels et militaires. Entre 1948 et 1954, Facel créa un département de voitures de luxe et conçut 23 500 coupés et cabriolets Simca, 45 000 carrosseries en aluminium pour Panhard, 2 200 Ford Comète et 17 Bentley Cresta. Des pièces pour les scooters Vespa, pour les tracteurs Massey-Fergusson et 9 630 Jeep Delahaye furent également produites. Ceci poussa sans doute Jean   Daninos à créer sa propre marque de voiture de grand tourisme : Véga. Un nom trouvé par son frère Pierre, écrivain, qui eut l’idée de prendre le nom d’une étoile.

Des « Ferrari » made in Eure-et-Loir

La marque et sa voiture éponyme furent alors créées en 1954, en partie dans les ateliers drouais. Ce coupé fut alors considéré comme l’un des plus beaux à l’époque. La Véga, concurrente des  Mercedes, Aston-Martin, Porsche et autres Ferrari, fut équipée d’un moteur V8 Chrysler développant jusqu’à 390 chevaux sur les modèles les plus puissants. La plupart des essais des voitures  s’effectuèrent d’ailleurs sur les routes euréliennes. Les voitures furent acquises par un public fortuné constitué d’artistes, pilotes automobiles ou encore familles princières. Parmi les modèles les plus réputés, on peut citer la HK 500, l’Excellence et la Facellia. La Facel-Véga HK 500 était alors l'un des coupés 4-places des plus rapides du monde.

2 900 véhicules construits

L’année 1964 marque l’arrêt de la production automobile Facel-Véga due, entres autres, à des problèmes mécaniques sur la Facellia. Selon les carnets de production, 2 900 modèles furent construits  pendant les dix années où la marque exista. Aujourd’hui, regroupés au sein d’une amicale, les passionnés de ces voitures anciennes se retrouvent pour partager le plaisir de conduire ces modèles  d'exception, qui furent un temps la vitrine française des voitures de grand tourisme… Tous les deux ans à Luray (Dreux-Est), l’Amicale Facel-Véga organise un rassemblement avec les anciens de l’usine drouaise et une trentaine de voitures. La prochaine édition aura lieu en 2015.

L'info en vidéo

En images

Les communes: 
A voir aussi sur le même sujet
La fabuleuse histoire d’Estienne de Cloyes

A ne pas manquer dans l'actualite

viatrajectoire-ephad
ViaTrajectoire, l’admission simplifiée en établissement d’hébergement pour personnes âgées
Le calendrier 2017 des randonnées
Archives sonores : Ils ont vécu cette époque, ils racontent leurs souvenirs