Inauguration de la fibre optique à Epernon

Par eurelien.fr
//  Publié le
17-02-2016
//  Mis à jour le 23-02-2016
Temps de lecture : 8 min
inauguration-fibre-optique-epernon

Avec l’arrivée de la fibre optique à l’abonné en Eure-et-Loir, le Département se donne les moyens de ses ambitions : mettre à la portée de tous un Internet à grande vitesse.

La fibre optique à Epernon

Lundi 15 février, la fibre optique est arrivée dans le secteur d’Epernon. Cette inauguration en présence d'Albéric de Montgolfier, Président du Conseil départemental, de Jacques Lemare, Président du Syndicat mixte Eure-et-Loir Numérique, de Lionel Recordet, Président-directeur général de SFR Collectivités, de Françoise Ramond, Présidente de la Communauté de communes du Val Drouette et de Fabien Verdier, représentant du Président du Conseil régional, sonne comme une petite révolution.

Jusqu’à ces dernières semaines, les habitants de la Communauté de communes étaient les derniers en termes de débit moyen internet sur l’ensemble de leur territoire. 56% de la population du Val Drouette avaient en effet un débit inférieur à 2Mbits/s. Pire, 30% ne dépassaient pas les 0,5 Mbits/s. Ils vont désormais être les premiers en Eure-et-Loir à bénéficier de la fibre optique (100Mbits/s).

Concrètement, 6 500 logements et locaux professionnels répartis sur les communes de Droue-sur-Drouette, Epernon, Gas, Hanches et Saint-Martin-de-Nigelles pourront bénéficier de la fibre optique (la totalité des locaux seront raccordables fin mai 2016). Depuis 2009, les élus du Val Drouette travaillaient sur cette priorité et ont investi 900 000€ sur quatre ans sur le Très Haut Débit, en lien avec le SMO Eure-et-Loir Numérique.

Le coût du projet déployé sur la communauté de communes du Val Drouette s’élève en tout à 3,7 millions d’euros. Le Département prend à sa charge 30%, soit 1,12 millions d’euros. Les travaux de déploiement ont été achevés à la mi-janvier.

Investir dans le Très Haut Débit est une priorité pour le Département

Le Conseil départemental cofinance et investit massivement dans le déploiement du Très Haut Débit et dans les usages associés sur tout le territoire eurélien, afin d’éviter une fracture entre les territoires ruraux et ceux plus urbanisés, ou situés dans les franges franciliennes. A noter cependant que l’Etat a réservé deux territoires (les communes de Chartres-métropole et la ville de Dreux) notamment à Orange.

L’investissement programmé jusqu’en 2022 est estimé à 135 millions d’euros avec le découpage suivant : 30% par le Conseil départemental, 20% par les communautés de communes, 22,5% par le Conseil régional, et le solde pris en charge par l’Etat. Avec une participation de 40,5 millions d’euros, le Département est le premier contributeur de ce programme.

La mise en place du Très Haut débit est l’un des plus gros investissements réalisés par le Conseil départemental ces dernières décennies. Près de 200 personnes travaillent en permanence sur le terrain, pour aménager les tranchées ou tirer les câbles. Dans cette opération, un marché de conception réalisation a été confié à la société eurélienne Axione.

 


Les fiches cantons: 

A ne pas manquer dans l'actualite

viatrajectoire-ephad
ViaTrajectoire, l’admission simplifiée en établissement d’hébergement pour personnes âgées
Le calendrier 2017 des randonnées
Archives sonores : Ils ont vécu cette époque, ils racontent leurs souvenirs