Laurent Lioneton : "Depuis l'ouverture du complexe aquatique, nous progressons"

Par eurelien.fr
//  Publié le
09-04-2014
//  Mis à jour le 09-04-2014

Rencontre avec le Président de Chartres Métropole natation à l'occasion des Championnats de France qui se déroulent en ce moment à Chartres.

L'organisation de la compétition, les nageurs euréliens engagés et l'avenir du club sont les sujets abordés.

Comment s'organise un tel événement ?

Avec beaucoup de stress et une réelle motivation. Nous avons d'abord déposé une demande auprès de la Fédération française de natation (FFN). Nous avons ensuite pris contact avec Chartres Métropole et le Conseil général d'Eure-et-Loir pour connaître leur position quant à leur participation financière. En tant qu'organisateur, nous devons veiller chaque jour au bon déroulement de la compétition. Les nageurs ont ainsi à disposition des services indispensables : créneaux d'entraînement, salle de repos et de soins... L'accueil du public et celui des médias représentent également une autre partie de nos missions.

Ce n'est pas la première fois que vous organisez un tel événement...

Non, mais c'est la première fois que nous avons autant de monde. Durant les six jours de compétition, nous accueillerons plus de 1000 nageurs et 2000 spectateurs. Il est vrai que depuis 2009, date où nous avons accueilli les championnats de France petit bassin, nous possédons une solide expérience. Et puis, avec cet équipement qu'est L'Odyssée, nous disposons aussi d'un formidable outil.

Comment voyez-vous l'avenir de votre club ?

Depuis l'ouverture du complexe aquatique, notre club progresse. Nous sommes actuellement le premier de la région et nous souhaitons entrer dans les dix meilleurs clubs français. Les performances croissantes de nos nageurs montrent que nous pouvons viser plus haut.

Qui sont d'ailleurs les nageurs euréliens engagés ?

Il y en a quatre : Pauline Pescheux, Fiona Roblin, Julien Bosquez et Quentin Loncke. Pour les filles, atteindre les demi-finales dans leurs disciplines respectives serait un très bon résultat.  Spécialiste de la brasse, Julien Bosquez vise une demi-finale sur 50 m. Enfin, Quentin Loncke est sans doute notre meilleur espoir de médaille. Spécialiste du papillon, il devrait se qualifier pour les championnats d'Europe Juniors et les COMEN (Coupe de la Confédération méditerranéenne de natation).

Les communes: 
A voir aussi sur le même sujet
Championnats de France de natation : le programme
Gagnez des places pour les championnats de France de natation !

A ne pas manquer dans l'actualite

viatrajectoire-ephad
ViaTrajectoire, l’admission simplifiée en établissement d’hébergement pour personnes âgées
Le calendrier 2017 des randonnées
Archives sonores : Ils ont vécu cette époque, ils racontent leurs souvenirs