Le Conseil départemental d’Eure-et-Loir a activé son « plan hiver »

Par eurelien.fr
//  Publié le
15-01-2016
//  Mis à jour le 15-01-2016
Temps de lecture : 9 min
hiver-chasse-neige-eure-et-loir

Depuis la mi-novembre, le Conseil départemental a activé son Plan hivernal afin d’assurer aux Euréliens des conditions de circulation satisfaisantes sur le réseau départemental. 

Chaque année, à l’entrée de l’hiver, le Conseil départemental active son dispositif de viabilité hivernale et se mobilise pour maintenir des conditions de circulation optimales, en cas de formation de verglas ou d’épisodes neigeux. L’objectif est de limiter l’impact de la météo hivernale sur les conditions de circulation sur le réseau routier départemental et dans l'organisation des transports scolaires et des lignes Transbeauce. Le plan reste activé jusqu’à la mi-mars. Mais bien qu’il soit déclenché pour 4 mois, c’est toute l’année que les équipes du Conseil départemental contribuent à ce dispositif : l’acquisition et la réparation du matériel, l’achat de sel, la formation des agents, les modalités de coordination avec les départements voisins, l’évaluation du dispositif font aussi partie des étapes clés pour accomplir cette mission. 

25 camions et 25 circuits

Une fois activé, ce Plan prévoit l’instauration d’une veille météorologique quotidienne grâce aux informations spécifiques fournies par Météo France. Cette veille permet de décider le départ de nuit des équipes de la Direction des Routes, en cas d’arrivée de brouillards givrants, de pluies verglaçantes, d’épisodes neigeux, etc. 25 camions équipés de saleuse, voire de lame de déneigement si nécessaire, peuvent intervenir à tout moment sur tout le territoire eurélien. Les opérations débutent vers 3 heures du matin, car le réseau routier principal qui représente 1640 km, doit être traité avant 7 h 30 (ce qui ne laisse pas le temps à un éventuel regel des zones traitées). Pendant ce temps, les responsables d’interventions analysent la situation avant d’engager un passage sur le réseau secondaire.

Un comité de coordination pour lutter contre la neige, le verglas…

Face à des intempéries de très forte ampleur, le plan prévoit une montée en puissance et change de configuration. Cela implique : la modification des amplitudes horaires des équipes, la mobilisation de nouveaux agents pour un effectif total pouvant atteindre 130 personnes par semaine et l’activation du Comité de coordination hivernal (directions des routes, des transports et de la communication) qui pilote le numéro vert mis à disposition des Euréliens. En moyenne, le comité reçoit 150 à 200 appels tous les jours, dont 68 % concernent les transports scolaires. En plus du N°Vert, l’information est diffusée en temps réel auprès des médias locaux, sur le site internet du Conseil départemental et les réseaux sociaux. Enfin, le comité assure également la liaison permanente entre le Conseil départemental et les autres gestionnaires de réseaux routiers ou de transports (services de l'Etat, communes, syndicats de transports scolaires, agglomérations, sociétés d'autoroutes...). 

Les agriculteurs : des renforts indispensables

L’aide des agriculteurs euréliens s’avère extrêmement utile lorsque les conditions météorologiques se dégradent et que des chutes de neige viennent paralyser la circulation. Ils renforcent l’action des équipes du Conseil départemental qui ne peuvent être partout. Ainsi, 160 agriculteurs ont passé une convention avec le Département et disposent d’une lame afin de déneiger certaines routes. Un circuit local leur est déterminé, qui peut s’effectuer en trois ou quatre heures. Lorsqu’un risque de neige apparaît sur les écrans de contrôle du Conseil départemental, les agriculteurs sont prévenus pour qu'ils soient prêts à intervenir dans les prochaines heures. Ils ont une parfaite connaissance des circuits et des « pièges » de la route qu'il leur faudra éviter. Leur réactivité a été maintes fois démontrée. 
 
 
 
Les chiffres
5 000 tonnes de sel stockées dans 20 entrepôts
25 camions équipés de saleuses
200 lames de déneigement dont 160 mises à disposition des agriculteurs en renfort
 

 

Les communes: 

A ne pas manquer dans l'actualite

viatrajectoire-ephad
ViaTrajectoire, l’admission simplifiée en établissement d’hébergement pour personnes âgées
Le calendrier 2017 des randonnées
Archives sonores : Ils ont vécu cette époque, ils racontent leurs souvenirs