Le Conseil général dit non au projet de redécoupage cantonal

Par eurelien.fr
//  Publié le
27-01-2014
//  Mis à jour le 11-03-2014
Temps de lecture : 6 min

Les Conseillers généraux ont rejeté le projet de redécoupage des cantons par 20 voix contre (9 voix pour).

Réunis le samedi 25 janvier en session extraordinaire, devant plus de 300 élus d’Eure-et-Loir présents (maires, conseillers municipaux, régionaux, députés, sénateurs…), les Conseillers généraux ont débattu point par point la nouvelle carte cantonale élaborée par le Gouvernement que le préfet d’Eure-et-Loir avait transmise très tardivement au Conseil général, juste avant les fêtes de fin d’année.

Six semaines. C’est le délai dont disposait le Conseil général pour émettre un avis sur le projet de modification des limites des cantons que le préfet d’Eure-et-Loir a transmis le 16 décembre dernier. Les Conseillers généraux se sont donc réunis ce samedi 25 janvier pour délibérer du sujet, en présence des trois-quarts des maires du département, venus assister à la séance dans les tribunes de l’Hémicycle Jean-Moulin.

Rejet de la carte cantonale à une large majorité : 20 voix contre 9 pour

Le débat s’est déroulé en deux temps. Une première séquence a été consacrée à une présentation générale du projet de réforme gouvernemental par Albéric de Montgolfier, Président du Conseil général. Ce fut pour lui l’occasion de rappeler les incohérences de la démarche : absence de concertation, augmentation du nombre d’élus, grande différences de représentativité des élus d’un département à l’autre, menaces sur les services publics locaux, non-respect des engagements pris par le Gouvernement de respecter le périmètre des communautés de communes et d’agglomération et de préserver un équilibre entre secteurs ruraux et urbains.

La seconde séquence de la session extraordinaire a donné la parole aux 29 conseillers généraux. Chacun d’entre eux a pu exprimer son point de vue sur la nouvelle carte à l’aune des spécificités du canton dont il est l’élu et du sort réservé à leur territoire dans le cadre du redécoupage.

Au terme des débats, le Président du Conseil général a soumis une délibération proposant d’émettre un avis défavorable. Ainsi 20 Conseillers généraux se sont prononcés contre la nouvelle carte cantonale, contre 9 qui ont voté pour le projet. L’ensemble des élus de la majorité (groupe GAEL « Gagner avec l’Eure-et-Loir ») a voté contre ainsi qu’un élu du groupe des Élus de gauche.

Consultez l’intégralité de la séance :

 

En images

  • Redécoupage cantonal
  • Réforme

A ne pas manquer dans l'actualite

Le calendrier 2017 des randonnées
Claude Térouinard, Président du Conseil départemental d’Eure-et-Loir
Soirée ouverture AES
Lancement de la saison Arts en scène 2017-2018