Maryame Kribet : "Nous avons réalisé notre premier journal télévisé"

Par eurelien.fr
//  Publié le
12-03-2014
//  Mis à jour le 13-03-2014
Temps de lecture : 1 min
Maryame Kribet, Présidente du Conseil général des Jeunes

Maryame Kribet, Présidente du Conseil général des Jeunes (CGJ), fait le point sur les actions engagées suite à la séance du mercredi 12 mars.

Les jeunes élus se sont retrouvés au sein d'ateliers thématiques pour approfondir les mesures prises. Pour faire le bilan de l'année, les membres du CGJ ont tourné un Journal télévisé qui leur permettra de mieux faire connaître leurs actions aux collégiens du département...

Comment s'est passée cette journée ?

Elle s'est très bien déroulée. C'est agréable de se retrouver tous ensemble pour monter des projets qui concernent la vie des collèges. Je vais bientôt terminer mon mandat de Présidente et j'ai à cœur de le conclure sur une bonne note. Plusieurs actions sont désormais bien engagées et devraient l'être encore plus dans les mois à venir.

Quelles sont ces actions menées par le CGJ ?

Dix collégiens ont peaufiné leur participation à l'animation culturelle "L'heure du poème". Cette manifestation aura lieu samedi 15 mars dans 25 bibliothèques euréliennes. Ils interviendront aux côtés des professionnels de la Compagnie théâtrale Textes et Rêves. D'autres ont poursuivi l'élaboration d'un support pédagogique de communication pour sensibiliser les élèves au gaspillage alimentaire dans les collèges. Une grande majorité a finalisé le jeu théâtral portant sur l'éducation à la citoyenneté. Ces saynètes ont d'ailleurs intéressé des élèves de l'Institut médico-éducatif de Champhol, présents aujourd'hui. Enfin, nous avons réalisé notre premier journal télévisé qui fait le bilan de notre activité.

Ce journal télévisé est l'une des nouveautés de cette année !

Nous voulions en effet faire quelque chose de nouveau et de dynamique. Ce JT remplace L'Esprit des jeunes qui était un support d'information papier. Mais ce dernier ne correspondait plus tout à fait à nos envies et à l'image que nous voulions donner. Là, en passant du papier à la vidéo, nous allons pouvoir toucher davantage de collégiens et mieux faire connaître notre rôle. Aujourd'hui, beaucoup d'entre nous utilisent ce moyen de communication. Je me suis particulièrement investie dans ce projet puisque j'assume la fonction de présentatrice. C'est un rôle qui me plaît : j'ai hâte de voir la version montée qui devrait arriver dans les semaines prochaines.

A ne pas manquer dans l'actualite

Le calendrier 2017 des randonnées
Les 29èmes Journées Lyriques se dévoilent
Les dossiers de demande de subvention 2018