Œufs battus aux éclats de lardons, mouillettes de Rétrodor

Par eurelien.fr
//  Publié le
05-04-2014
//  Mis à jour le 05-04-2014
Temps de lecture : 8 min
Oeufs battus avec mouillettes de retrodor

Une idée simple et appétissante….

Un plat classique mais incontournable et qui recèle plus d’originalité que sa version traditionnelle.
Picto Minuteur Préparation : 10 min | Cuisson : 10 min

Picto Ingrédients

 

 

 

 

Ingrédients

20 g de beurre
1 cs de crème fraîche épaisse
100 g de lardons de porc fumés ou 100 g de truite fumée taillée en lardons
Sel
Poivre du moulin

Picto Toque fourchette cuillere couteau

 

 

 

 

 

 

 

 

Préparation

Battre les œufs en omelette, les assaisonner et les faire cuire dans une casserole avec 10 g de beurre en battant sans arrêt pour obtenir une consistance homogène moins ferme que les œufs brouillés. 
 
Ajouter la crème fraîche, mélanger et laisser refroidir.
 
Remplir des coquilles d’œufs (ou des ramequins).
 
Si vous choisissez la version « lardons de porc » : faire poêler à sec les lardons fumés pour enlever la matière grasse, puis terminer avec le reste du beurre pour le rendre croustillant. Réserver au chaud.
 
Remplir les œufs avec les lardons de porc grillés ou avec la truite fumée. 
 
Tailler la Rétrodor en mouillettes de 8 cm de long, servir aussitôt.

Des producteurs euréliens passionnés...

La famille Mégret élève 14 000 poules pondeuses pour produire des œufs de plein air : « Nos poules sortent tous les jours après la ponte, vers 11h, et nous les rentrons avant la tombée de la nuit. Elles ont ainsi tout le temps de profiter des parcours paysagers. »

Déguster la vedette des Minoteries Viron, la Rétrodor fait appel aux cinq sens. Alexandre Viron guide ce moment de découverte : « la baguette présente une croûte fine légèrement caramélisée qui permet le croustillant reconnaissable (...) Lorsque l’on ouvre une Rétrodor, l’odorat ressent immédiatement l’odeur de froment, la mie a une couleur crème, et présente de nombreuses alvéoles irrégulières . Lors de la mâche, aucune d’agression due au surplus de sel, pas d’acidité et très vite on retrouve facilement ce goût de blé. La saveur de la mie évoque aussitôt le froment et un arrière-goût de noisette très léger. »

A voir aussi sur le même sujet
La Madeleine de Proust

A ne pas manquer dans l'actualite

viatrajectoire-ephad
ViaTrajectoire, l’admission simplifiée en établissement d’hébergement pour personnes âgées
Le calendrier 2017 des randonnées
Archives sonores : Ils ont vécu cette époque, ils racontent leurs souvenirs