Redécoupage cantonal : le Département dépose un recours gracieux

Par eurelien.fr
//  Publié le
05-03-2014
//  Mis à jour le 05-03-2014
Temps de lecture : 5 min
Visuel redécoupage des cantons

Le Conseil général va former un recours gracieux auprès du gouvernement contre le décret portant sur le redécoupage des cantons qui n'a été modifié qu'à la marge.

Ce décret du gouvernement, publié au Journal officiel en fin de semaine dernière, reprend pour l’essentiel la proposition qui avait été rejetée par le Conseil général le 25 janvier 2014. Elle n’apporte de modifications qu’à la marge, et non de façon globale.

Ainsi la Communauté de communes du Perche thironnais, qui avait été démantelée, se retrouve rattachée dans son ensemble au canton n°13 (bureau centralisateur Nogent-le-Rotrou). Et la commune de Saint-Rémy-sur-Avre, qui appartenait au canton n°8 est finalement ralliée au canton n°14 (bureau centralisateur Saint-Lubin-des-Joncherets) dont elle avait été détachée.

 
Un redécoupage réalisé dans l'approximation et la précipitation

 

Le Conseil général regrette fermement que ces ajustements ponctuels ne fassent que confirmer l’approximation et la précipitation qui a conduit le gouvernement dans cet exercice de redécoupage.

Écouter Albéric de Montgolfier, Président du Conseil général, au micro de Radio Intensité

Le Conseil général considère que les critères du redécoupage ressortent encore plus flous après la publication de ce nouveau décret, puisque la règle du respect de l’intercommunalité s’appliquera mieux en certains endroits mais demeurera méprisée ailleurs, comme dans les intercommunalités du Bonnevalais, des Quatre-Vallées, du Perche, de Chartres Métropole ou de l’agglomération du Pays de Dreux !

Écouter Albéric de Montgolfier, Président du Conseil général, au micro de Radio Intensité

Le Conseil général demande donc au gouvernement de respecter ses propres engagements et de tenir compte de l’avis formulé par le Conseil général et les communes et intercommunalités d’Eure-et-Loir. Il va former un recours gracieux auprès du gouvernement pour que la réforme de notre carte des cantons puisse se faire dans le respect des territoires, dans la transparence et sans porter atteinte à la présence des services de proximité.

Écouter Albéric de Montgolfier, Président du Conseil général, au micro de Radio Intensité

 


 

Les communes: 
  • Redécoupage
  • cantons
A voir aussi sur le même sujet
Acte des trois : l’union fait la force

A ne pas manquer dans l'actualite

viatrajectoire-ephad
ViaTrajectoire, l’admission simplifiée en établissement d’hébergement pour personnes âgées
Le calendrier 2017 des randonnées
Archives sonores : Ils ont vécu cette époque, ils racontent leurs souvenirs