Un éco-quartier en pleine construction à La Ferté-Vidame…

Par eurelien.fr
//  Publié le
28-05-2014
//  Mis à jour le 01-02-2019
Temps de lecture : 6 min

Pour la première fois en Eure-et-Loir, le bailleur social Habitat Eurélien réalise un éco-quartier innovant et environnemental à La Ferté-Vidame.

Ce programme situé rue Roland-Thibault comprend la construction de dix maisons individuelles à ossature bois, pré-équipées en atelier et rapidement montées.

La pose de ces logements s’est d’ailleurs terminée le 15 mai dernier. Elle a été effectuée à l’aide d’une grue.

Un projet mûrement réfléchi

Jean-Pierre Jallot, maire-adjoint de La Ferté-Vidame et Vice-Président du Conseil général, est à l’origine de ce projet innovant. « J’ai décidé de rénover ce quartier composé de barres d’immeubles datant des années 1970. Je souhaitais créer un ensemble architectural plus agréable et innovant pour les habitants. Avec Habitat Eurélien, un cabinet d’urbanisme et des architectes, nous avons étudié différentes possibilités d’aménagement. Notre choix s’est porté vers la société BH qui conçoit, fabrique et installe des logements industrialisés à ossature bois et à hautes performances énergétiques. »

Une intégration architecturale soignée

La Ferté-Vidame, ville d’art située au cœur du pays du Perche, allie modernisme et histoire à travers cette réalisation. Le projet étant situé dans le périmètre de protection des monuments historiques, le pari architectural a été de proposer un projet ne portant pas atteinte au caractère du site. Ces logements à ossature bois répondent aux normes de la règlementation technique 2012. Ils sont fabriqués en atelier et livrés par panneaux pré-équipés (ex. : prises de courant).

Des logements à ossature bois

Ils possèdent un système de chauffage alliant électricité et pompe à chaleur. Ce programme à vocation sociale se compose de 10 logements répartis sur quatre hectares : 4 maisons T3 plain-pied, 5 maisons T4 plain-pied et 1 maison T4 avec un étage. Chaque logement possèdera un jardin orienté sud et un abri de jardin avec pergola. Des places de stationnement sont également prévues, ainsi qu’un cheminent piéton.

Des loyers inchangés

Les loyers seront compris entre 284 et 447 euros. « Pour un même loyer qu’auparavant, les futurs locataires vont bénéficier d’un meilleur cadre de vie et disposer de locaux modernes, déclare Jean-Pierre Jallot. L’image des logements aidés en mauvais état ne tient plus ! Deuxièmement, Habitat Eurélien va pouvoir baisser ses frais de gestion. Troisièmement, cette opération est un bel exemple d’une intégration architecturale réussie à proximité d’un monument historique ». Le financement de cette opération est de près de deux millions d’euros. Avec une remise des clés prévue en septembre prochain, le chantier aura duré sept mois, soit un record pour le monde de l’habitat.

 

Les communes: 
A voir aussi sur le même sujet
Dreux : 35 terrains à bâtir aux Fenots

A ne pas manquer dans l'actualite

maintenantoncapte28.fr
Un guichet unique pour un réseau mobile de qualité en Eure-et-Loir
Village préféré des Français : le Département vote Frazé !
le-preau-mediatheque-prunay-le-gillon
Inauguration de la médiathèque de Prunay-le-Gillon