Un plan de réussite scolaire pour les collégiens d'Eure-et-Loir

Par eurelien.fr
//  Publié le
13-10-2014
//  Mis à jour le 14-10-2014
Temps de lecture : 9 min
plan-reussite-scolaire
Le Conseil général, en partenariat avec l'Éducation nationale, a mis en place un plan afin de favoriser la réussite scolaire des collégiens d'Eure-et-Loir.

Le Plan de réussite scolaire permet chaque année à près de 40 collèges de bénéficier de mesures matérielles ou d’accompagnement, ou encore de soutien aux interventions qui constituent autant d’outils pour  conforter les enseignements et surmonter les difficultés d’apprentissage.

Ce dispositif a pour objectif de développer à la fois l’éveil individuel et la construction collective à l’occasion de projets communs menés par les élèves et les équipes dans les établissements.

sourisseau-g3 questions à…

Gérard Sourisseau, Vice-Président du Conseil général, Président de la commission « Éducation et jeunesse »

Pourquoi avoir lancé ce Plan en 2004 ?

Nous étions un département aux résultats inférieurs aux moyennes académiques et nationales. Nous avons donc voulu donner un coup de pouce aux équipes éducatives pour tirer vers le haut les résultats de nos collégiens. Des mesures ont été mises en œuvre, comme l’aide aux devoirs, les récompenses aux élèves méritants ou les ateliers artistiques. Elles sont prises par un comité de pilotage réunissant élus, principaux, services du Conseil général et de l’Éducation nationale.

10 ans après, le Plan a-t-il porté ses fruits ?
Le département a très nettement progressé. Nous sommes désormais au-dessus des moyennes nationales. Par exemple, le taux de réussite au brevet des collèges 2014 est de 84,9 %. C’est un très bon résultat comparé au passé ! L'essentiel de cette évolution est bien sûr due à la mobilisation des équipes éducatives. Notre plan l'accompagne, il contribue à la dynamique. Il a aussi été déterminant pour mettre le sujet de la réussite scolaire dans le débat public et maintenir une pression courtoise, mais nécessaire sur les services de l'État qui avaient peut-être un peu ignoré notre département dans le passé.
Ce plan est-il toujours utile maintenant que les résultats sont meilleurs ?

Oui, à la condition que nous le fassions évoluer comme nous l’avons déjà fait. Par exemple, en 2011, nous avions choisi de distribuer des calculatrices plutôt que des encyclopédies à tous les élèves de 6e. Nous avons aussi mené des expérimentations pour élargir les interventions culturelles à la vulgarisation scientifique. Cette année, ce plan s'ouvre au champ du numérique.

Les mesures matérielles ou d’accompagnement

plaquette-plan-reussite-scolaireUne calculatrice offerte aux élèves de 6e

Dans un souci d’aider les familles au moment de la rentrée scolaire, de favoriser l’équité entre élèves, et de faciliter le travail des enseignants en équipant tous les élèves du même modèle de calculatrice, le Département a fait le choix d’offrir à chaque collégien entrant en classe de 6e, une calculatrice lui permettant de disposer d’un support d’accompagnement pour toute sa scolarité au collège.

Attribution de Chèques-Lire aux élèves méritants

Les Chèques-Lire sont distribués aux élèves de tous niveaux dont le comportement citoyen, l’esprit de camaraderie, l’effort et la motivation, le respect, l’investissement dans la vie de classe et dans l’établissement est à encourager. Ils permettent de souligner les mérites de certains élèves dont seules les notes ne peuvent rendre compte.

Dotation financière aux collèges classés en zone prioritaire

Ces dotations supplémentaires pour le financement de projets pédagogiques concernent les établissements situés en zone d’éducation prioritaire et ont pour vocation de soutenir des projets ou actions pédagogiques adaptés aux besoins des élèves (soutien scolaire, prévention…)

Ateliers périscolaires

En articulation avec l’accompagnement éducatif, et afin de réduire certaines inégalités d’accès devant le travail personnel exigé en dehors des cours, les élèves volontaires des collèges publics, peuvent gratuitement bénéficier d’une aide au travail scolaire en dehors de leurs heures d'enseignement. Cet accompagnement est gratuit pour les familles, le Conseil général prend en charge la rémunération des intervenants.
 

Quelques chiffres
- Plus de 22 100 collégiens accueillis dans 49 collèges
- 406 000 € destinés à favoriser la réussite scolaire
- 6 000 calculatrices distribuées aux élèves de 6e  
- 350 agents techniques territoriaux dans les collèges
 
(Données année scolaire 2013-2014)

 

Les communes: 
A voir aussi sur le même sujet
calculatrices-colleges
Une calculatrice pour chaque élève de 6e
Ateliers périscolaires : une aide au travail personnel, gratuite pour les familles

A ne pas manquer dans l'actualite

Le calendrier 2017 des randonnées
Claude Térouinard, Président du Conseil départemental d’Eure-et-Loir
Soirée ouverture AES
Lancement de la saison Arts en scène 2017-2018