Théâtre

Célimène et le Cardinal

Scènes euréliennes

Alceste et Célimène, deux personnages du répertoire classique, deux caractères distingués par Molière, « l’atrabilaire amoureux » et « la courtisane ».

La scène se passe vingt ans après Le Misanthrope. Le temps a passé depuis les épanchements des folles passions de jeunesse, la maturité a fait son office. Alceste a calmé ses ardeurs colériques dans la foi, il est devenu homme d’église et Célimène, une épouse épanouie. C’est l’heure de la quarantaine, l’âge du basculement vers les renoncements, l’âge où la jeunesse nous juge encore.
Passé le trouble des premiers silences, il faut bien verbaliser : converser, échanger. Dès lors les sentiments s’exposent, se dévoilent, trahissent… la tyrannie du charnel.
Anachronisme encore pour la musique. Ici la passion, c’est le tango et plus particulièrement ce Nuevo Tango, réinventé par Astor Piazzolla, autre rencontre entre classique et moderne.

Mise en scène : Bruno de SAINT-RIQUIER
Interprétation : Emmanuelle DUPUY et Maurice BAUD
Costumes : Véronique DUBOUILH
Bande son : Pierre MARGOT

Durée : 1h30

Tout Public

 

0237348554 - culture@eurelien.fr
Le 16 mai 2015
20h30
Salle des fêtes
LA BAZOCHE-GOUET