Conférence

Magie blanche et magie noire dans Chartres gallo-romaine

Les Mardis de la science

Magie blanche et magie noire dans Chartres gallo-romaine. Par Pierre-Yves Lambert, linguiste, directeur de recherche au CNRS et Dominique Joly, Archéologue, ancien directeur du service d'archéologie de la ville de Chartres.

La double tablette de plomb trouvée à Chartres en 2010 appartient à la série des « défixions » antiques. Il s’agit de textes destinés soi-disant à ensorceler des personnes dont les noms sont énumérés : la particularité du document trouvé aux Filles-Dieu, c’est de comporter deux tablettes, et deux listes, la deuxième ayant été rajoutée après coup.

C’est d’ailleurs cette addition qui a conduit le magicien à continuer d’écrire sur une deuxième tablette. Le contexte particulier de cette opération magique ne nous est pas connu, on est réduit à faire des hypothèses (un procès, une rivalité quelconque). On présentera les « défixions » du monde gallo-romain ; certaines sont écrites en gaulois, comme celle de Chartres, de Chamalières, de l’Hospitalet du Larzac, les autres (plus nombreuses) sont en langue latine, mais toutes sont écrites dans l’alphabet latin.

Centre Sciences
Le 31 mai 2016
20h30
Pôle universitaire d'Eure-et-Loir
21 rue Loigny-la-bataille
CHARTRES