Catherine Aubijoux

Conseillère départementale du canton d'Auneau

 


2 questions à ...

Quelles sont les particularités de votre canton ?

Le canton d’Auneau n’existe pas réellement. C’est ce qui m’a poussé à me présenter : faire exister notre territoire, qui a la particularité forte d’être situé sur les franges franciliennes. Par ailleurs, en tant qu’Adjointe au Maire d’Auneau, je veux que notre bureau centralisateur ait un vrai Conseiller départemental pour le défendre. J’aimerais réduire la fracture numérique qui touche les petites communes, en développant la fibre optique. Je travaillerai aussi sur le dossier des routes, qui à l’image de nombreux autres cantons, est un sujet de préoccupation important.

Comment envisagez-vous votre rôle de Vice-Présidente de la commission Solidarités, santé publique et lien social ?

J’ai choisi de siéger dans cette commission car je pense qu’il y a beaucoup de choses à faire, notamment en faveur des personnes âgées. Je suis d’ailleurs un peu spécialiste du sujet, sur ma commune, mais aussi en tant que membre de la Fondation Texier-Gallas qui gère des maisons de retraite. Pour moi, le rôle du Conseil départemental est avant tout de créer du lien dans le domaine social -sa première compétence- surtout dans les petits villages. C’est en tous cas comme cela que je conçois et exercerai ma fonction. Ma qualité première est d’être à l’écoute des autres. Les gens viennent naturellement vers moi et tout ce qui concerne le genre humain me passionne.

Interview : mai 2015