Daniel Mareau : "Les vallées de l'Eure et du Loir offrent un cadre sublime pour s'entraîner"

Par eurelien.fr
//  Publié le
01-06-2014
//  Mis à jour le 01-02-2019

Président du Comité départemental du cyclisme, Daniel Mareau nous reçoit pour évoquer ce sport.

Tour d'horizon des clubs, des sportifs, des compétitions à venir et des caractéristiques de notre département.

Quelle place tient le cyclisme en Eure-et-Loir ?

Nous nous situons dans la moyenne nationale en termes de licenciés et de clubs. Nous comptabilisons 741 coureurs, 192 encadrants et 19 clubs. Il y a 4 clubs de BMX, 13 autres proprosent des disciplines variées et 2 autres enfin organisent des épreuves importantes. Nous constatons une légère progression par rapport à 2013. Notre territoire accueille régulièrement de grandes compétitions et les clubs s’inscrivent dans une dynamique positive.

Que voulez-vous dire plus précisément ?

Les clubs euréliens organisent régulièrement des compétitions dans tout le département. L’Eure-et-Loir compte cinq écoles de vélo. L’ES Auneau est, par exemple, celui qui compte le plus de coureurs juniors. Le CS Mainvilliers a formé et forme de grandes championnes sur piste. Celui de Maintenon-Pierres offre une activité VTT très appréciée. Le VS Chartrain est le premier club eurélien en termes de coureurs de 1re catégorie. L’offre eurélienne est très diversifiée : route, piste, cyclo-Cross, VTT, BMX… Il y en a pour tous les goûts et tous les âges. C'est grâce à la motivation de tous et à leur engagement que nous avons de plus en plus de jeunes pris dans des sélections régionales et en équipe de France.

Quels sont les sportifs euréliens qui se distinguent au plus haut niveau ?

Un coureur eurélien est dans l’élite professionnelle. Il s’agit de Nicolas Edet de la formation Cofidis et licencié à Chartres. Nous devrions le voir lors du prochain Tour de France. Sur piste, bien que l'Eure-et-Loir ne dispose pas de vélodrome, nous avons des résultats excellents avec Mélissandre Pain, championne du monde, ainsi que Marie Dufour et Ségolène Leberon, toutes deux championnes de France. N’oublions pas les frères Feillu, originaires de Châteaudun, qui continuent de faire des coups d’éclat.

Quelles sont les grandes compétitions organisées en Eure-et-Loir ?

Nous avons eu la chance d’accueillir le Tour de France en 2012. C’était une étape magnifique entre Bonneval et Chartres qui a rassemblé de très nombreux Euréliens sur le bord des routes. Le prochain grand rendez-vous est le Tour d’Eure-et-Loir prévu les 14 et 15 juin prochains. Les grands directeurs sportifs vont regarder attentivement les résultats de cette épreuve organisée par le club Loisirs Evasion Vélo Et Sport de Claude Montac. Souhaitons bonne chance à Jordan Delbart, il sera le seul coureur eurélien engagé. Enfin, il y a Paris-Tours : grâce au Conseil général et au partenariat qu’il a conclu avec ASO, l’Eure-et-Loir accueille le départ de cette course mythique. Ce sera encore une belle et grande fête du vélo le 12 octobre prochain.

L'Eure-et-Loir est-il un territoire idéal pour la pratique du cyclime ?

Ce département possède en effet une configuration géographique idéale : lignes droites, routes bosselées, plateaux venteux, collines… Notre territoire offre des conditions variées pour chaque coureur. Les vallées de l’Eure et du Loir sont appréciées par des rouleurs. Elles offrent un cadre sublime pour s’entraîner. Le Perche, avec ses côtes mythiques et redoutables, donne de belles empoignables aux grimpeurs qui viennent participer à certaines épreuves comme les Deux jours du Perche ou le Tour d'Eure et Loir.

 

A voir aussi sur le même sujet
Le cyclisme en Eure-et-Loir
Cyclisme : le calendrier de la saison 2014
Romane Libeau-Goudet : « Mon rêve serait de tourner pour Disney »

A ne pas manquer dans l'actualite

maintenantoncapte28.fr
Un guichet unique pour un réseau mobile de qualité en Eure-et-Loir
le-preau-mediatheque-prunay-le-gillon
Inauguration de la médiathèque de Prunay-le-Gillon
campus-parentalite
Éducation : un accès à Campus parentalité offert à tous les euréliens