Des graffs pour l’été… et la solidarité

Par eurelien.fr
//  Publié le
28-09-2021
//  Mis à jour le 28-09-2021
Temps de lecture : 5 min

Vingt adolescents de 11 à 17 ans ont participé, en août, à un atelier graff original, sous la houlette du Grand Châteaudun et du graffeur Matthieu Leroy. Leurs œuvres seront visibles dans une exposition itinérante et
« solidaire ».

L’atelier estival de graff, déjà proposé il y a deux ans par le Grand Châteaudun aux jeunes de son territoire, se voulait, cette année, solidaire. C’est pourquoi les travaux des adolescents qui y ont participé en août, avant de leur être restitués, feront l’objet, dans les mois à venir, d’une exposition itinérante à l’entrée conditionnée par le don d’un produit d’hygiène ou d’alimentation reversé, au final, aux Restos du Cœur ou à la Banque alimentaire de Cloyes-les-trois-Rivières. Un projet des plus enthousiasmants pour les jeunes participants heureux, au terme de trois fois deux heures, encadrés par le graffeur Matthieu Leroy, d’avoir pu exercer leurs talents auprès d’un professionnel reconnu – et appris les techniques de cet art.

 

 Un stage qui affichait complet !

En 2019, quatorze adolescents de 11 à 17 ans avaient ainsi joué de la bombe (de peinture, bien sûr !) pour élaborer, au cours de deux séances auprès du même Matthieu Leroy, des toiles qu’ils avaient pu ramener chez eux. Et c’est fort du succès de cette expérience que, cette année, le service animations du Grand Châteaudun avait décidé d’étoffer son offre en proposant ce stage « clé en mains » (tout le matériel était compris dans les 15€ d’inscription) sur trois après-midis et à une vingtaine de jeunes – qui ne se sont pas fait prier pour s’y inscrire ! L’événement a donc affiché complet, pour la plus grande satisfaction de David Bertru, le responsable des animations, initiateur du projet et de sa déclinaison « solidaire ».

« L’exposition itinérante des toiles réalisées cet été par les jeunes prendra place dans différents lieux du territoire du Grand Châteaudun à partir de ce mois de septembre et tout au long de l’année. Une manière de valoriser le travail de ces adolescents tout en récoltant des produits pour des associations de soutien aux plus défavorisés », explique David Bertru.

Pour admirer ces œuvres, il vous suffit donc dès à présent de venir avec un produit pour bébés, un produit alimentaire (non périssable) et/ou un produit d’hygiène.

Tous les renseignements sur : grandchateaudun.fr

A ne pas manquer dans l'actualite

Plan de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE), à vos remarques !
Garantir la sécurité des automobilistes en hiver
Nouvelle édition du Salon des Aidants, à Vernouillet