Des travaux routiers tous azimuts !

Par eurelien.fr
//  Publié le
01-10-2021
//  Mis à jour le 01-10-2021
Temps de lecture : 6 min

Avec un peu plus de 7500 km de routes à sa charge, le Département se doit de toujours et encore investir dans l’aménagement, la sécurisation et la « roulabilité » de son patrimoine routier.

Le Conseil départemental poursuit ses travaux d’aménagements routiers dans tous les coins de l’Eure-et-Loir. C’est ainsi que, depuis mi-mai, une nouvelle voie de contournement est en cours de création entre les départementales 939, 23 et 928, à la hauteur de Châteauneuf-en-Thymerais, comprenant notamment deux carrefours giratoires et un tourne-à-gauche.

Il s’agit ici de la première tranche de cette opération permettant de délester une part du trafic, notamment poids-lourds, dans les communes de Châteauneuf et Thimert-Gâtelles. L’opération, étudiée par le Service d’ingénierie routière (Sir) et suivie par l’Agence départementale d’ingénierie et d’infrastructures (AD2i) du Drouais-Thymerais, coûtera 5,2 millions d’euros et s’achèvera en novembre prochain.
Même date de fin de chantier pour la réalisation du giratoire de la RD 910 au Gué de Longroi, qui sécurisera à la fois l’intersection avec la RD116A, notamment le franchissement de la RD910 et reliant la commune d’Ymeray. Le coût de l’opération, étudiée par le Sir et suivie par l’AD2i de la Beauce, s’élève à 1,4 million d’euros.

La desserte du lycée de Hanches

Non loin de là – mais de l’autre côté de la départementale –, les riverains du futur lycée de Hanches sont, depuis mi-mai, les témoins de travaux routiers destinés à réaliser la desserte de l’établissement – qui devrait être livrée en janvier 2023. Les travaux réalisés sous maîtrise d’ouvrage départementale consistent ici à sécuriser le franchissement de la RD906, par l’aménagement d’un tourne-à-gauche régulé par des feux tricolores, la création d’une route en lieu et place d’un chemin rural et la réalisation d’aménagements complémentaires rue du Bois du Loup, l’ensemble, destiné à sécuriser les déplacements des futurs lycéens. Le coût de l’opération étudiée également par le Sir et suivie cette fois par le bureau d’études AD2i du Pays chartrain, s’élève à 600.000 € pour des travaux livrés en octobre 2021.

Enfin à Coltainville, l’AD2i Pays chartrain, après étude du pôle ouvrages d’art, mène, depuis le début de l’été, les travaux de déconstruction et reconstruction de l’ouvrage béton situé sur la départementale 106-2. Des travaux qui s’achèveront en décembre 2021 et auront coûté 800.000 €.

Les communes: 

A ne pas manquer dans l'actualite

Plan de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE), à vos remarques !
Garantir la sécurité des automobilistes en hiver
Nouvelle édition du Salon des Aidants, à Vernouillet