L’avenir numérique se joue aujourd’hui !

Par eurelien.fr
//  Publié le
27-05-2014
//  Mis à jour le 30-01-2019
Temps de lecture : 10 min
L’avenir numérique se joue aujourd’hui !

Dès 2014, le Conseil général finance le déploiement du très haut débit et le développement des usages numériques en Eure-et-Loir à hauteur de 40 millions d’euros d’ici 2022.

ATTENTION : cet article a plus de 5 ans et pourrait ne plus être d’actualité

Et si télécharger vos films préférés prenait moins de temps que de lire cette phrase ? Bientôt, ce sera possible grâce à l’engagement du Conseil général et de ses partenaires.

Très tôt, le Département a affiché son dynamisme et son ambition avec l’élaboration de son Schéma directeur territorial d’aménagement numérique (SDTAN), qui a constitué un levier fort pour inciter à des investissements privés importants et rapides. Il s'est également engagé en soutenant le syndicat « Eure-et-Loir numérique », structure de portage du SDTAN. Le Conseil général cofinance le déploiement du Très haut débit et le développement des usages numériques sur tout le territoire eurélien pour éviter une fracture entre les territoires ruraux et ceux plus urbanisés ou situés en franges franciliennes.

Le déploiement du Très haut débit en Eure-et-Loir

Alors que 75% de la population en Ile-de-France sera couverte par une initiative privée, en Eure-et-Loir, seulement 26% du territoire le sera. Les investissements publics sont donc essentiels. En 2022, grâce au Conseil général et ses partenaires, 90% des foyers euréliens bénéficieront d’un débit minimum de 10 Mbits/s.
Le syndicat « Eure-et-Loir numérique » a pour mission d’assurer  la maîtrise d’ouvrage du déploiement du très haut débit. Aux côtés du Conseil général, qui a récemment voté une autorisation de programme de 40 millions d’euros, le Conseil régional, l’État et l’Union européenne participent au financement du projet numérique. Les technologies déployées sont la fibre optique, l’ADSL, la Boucle locale radio et le satellite. Le déploiement d’infrastructures débute en juin 2014 jusqu'en 2022. 73 % des foyers euréliens bénéficieront d’une prise FTTH (fibre à la maison). Les 27 % restants bénéficieront d’une montée en débit grâce à l’installation d’armoires.

De nouveaux usages dédiés à notre vie quotidienne

L’ambition numérique pour l’Eure-et-Loir, ce n’est pas seulement la question des infrastructures. Il est primordial de réfléchir aujourd’hui aux usages de demain. Le Département développe la culture du numérique avec le LAB 28 ! Le but est de faire émerger de nouveaux usages (ex. : télétravail, m-santé, smart cities) pour améliorer le fonctionnement de la collectivité, et donc le quotidien de tous les Euréliens. L’objectif final est de créer des synergies. Trois stratégies : renforcer la compétitivité économique, faire du numérique une chance pour la jeunesse eurélienne et accroître les solidarités. Des ateliers thématiques, véritables think tank euréliens, réunissent des experts et forces vives (Codel, Chambres consulaires, les collectivités…)  pour faire émerger de nouvelles pratiques dans les domaines de la vie quotidienne.

Le Schéma directeur territorial d’aménagement numérique (SDTAN)

Le Conseil général d’Eure-et-Loir a été parmi les 10 premiers départements français à adopter, dès 2010, un Schéma directeur territorial d’aménagement numérique (SDTAN), afin d’accélérer le déploiement des infrastructures de communication électronique à très haut débit.
Le Département a en effet très tôt constaté que seul un Eurélien sur deux bénéficiait d’un débit internet de 2 mégas. Son ambition a alors été de faire de l’aménagement numérique un facteur de l’attractivité et du développement des territoires euréliens.

Eure-et-Loir numérique

Pour porter son ambition, le Conseil général d’Eure-et-Loir a créé en 2012 le syndicat mixte ouvert appelé « Eure-et-Loir Numérique ». Sa mission est de coordonner le réseau d’acteurs publics chargé de veiller à l’équipement du département en Très Haut Débit.
« Eure-et-Loir numérique » gère les relations avec les opérateurs de télécommunication, le suivi et le contrôle de la construction et de l’exploitation des installations, et le portage financier des investissements.  Cette structure permet de coordonner le déploiement des investissements en associant les élus aux décisions (60 délégués).
Avec le Conseil général d’Eure-et-Loir, l’avenir numérique se joue aujourd’hui !
 

  • haut débit
  • Internet
  • Fibre optique
  • Eure-et-Loir Numérique

A ne pas manquer dans l'actualite

maintenantoncapte28.fr
Un guichet unique pour un réseau mobile de qualité en Eure-et-Loir
campus-parentalite
Éducation : un accès à Campus parentalité offert à tous les euréliens
route-ANAIS
Le Département d’Eure-et-Loir s’associe à Colas pour une route plus sûre