Les athlètes euréliens ont brillé aux JO de Tokyo 2020

Par eurelien.fr
//  Publié le
20-09-2021
//  Mis à jour le 20-09-2021
Temps de lecture : 10 min

Ils étaient 6 sportifs sélectionnés pour participer aux Jeux Olympiques, véritable consécration pour tout athlète qui s’entraîne avec passion et acharnement. Entre rugby à 7, lutte, handball, équitation, basket et karaté, tour d’horizon de nos ambassadeurs de chocs aux JO de Tokyo.

Séraphine Okemba au rugby à 7, Valentin Porte au handball, Karim Laghouag pour l’équitation, Yabuselé Guerschon au basket, Mathilde Rivière à la lutte et Leila Heurtault au karaté… Tous sont partis à Tokyo en juillet dernier en rêvant d’un podium olympique.

Certains ont été couronnés d’or, d’argent ou de bronze, d’autres ont loupé de peu les marches du podium mais ils ont vécu cette expérience avec un grand enthousiasme. Suite à leur participation aux JO de tokyo, les athlètes euréliens sont allés à la rencontre de leurs supporters qui n’ont pas hésité, lors de la compétition, à faire sonner le réveil à 2h du matin pour suivre une épreuve ou un match de ces enfants du pays.

Qu’ils reviennent avec une médaille ou de beaux souvenirs, une chose est certaine, en Eure-et-Loir, nous sommes fiers de nos champions. N’oublions pas aussi que, comme le disait Pierre de Coubertin, le père des Jeux Olympiques : « L’important dans la vie, ce n’est point le triomphe mais le combat. L’essentiel n’est pas d’avoir vaincu mais de s’être battu ».

 

Basket, Guerschon Yabuselé, médaille d'argent

Guerschon Yabuselé revient de Tokyo médaillé d’argent en basket après une défaite en finale face aux Etats-Unis. Originaire de Dreux, il était de retour dans le quartier de son enfance le 12 août dernier pour partager sa joie et faire rêver les enfants venus admirer sa belle médaille olympique.

 

 

 

 

 

 

Karaté, Leïla Heurtault

Leïla Heurtault participait pour la première fois aux Jeux Olympiques. La jeune karatéka dans la catégorie des moins de 61 kg n’a pas réussi à se qualifier pour les demi-finales. Elle s’est inclinée dans ses 3 premiers combats avant de se rattraper et de remporter son dernier combat. Malgré tout, sa présence aux Jeux Olympique demeure un véritable exploit qu’il faut saluer.

 

 

 

 

 

 

 

 

Rugby, Séraphine Okemba, Médaille d'argent

Séraphine Okemba, vice-championne Olympique de rugby à 7 aux jeux de Tokyo était de retour dans la ville qui l’a vue grandir à Dreux le 6 août dernier. Venue présenter sa médaille d’argent obtenue en finale contre l’équipe de Nouvelle-Zélande, elle a notamment évoqué sa fabuleuse expérience en équipe de France et son parcours aux JO de Tokyo. « C’est à la fois une belle aventure personnelle mais aussi collective avec les filles de l’équipe. Je ne m’attendais pas à voir cet engouement pour le rugby à 7 à mon retour en Eure-et-Loir. J’ai pu constater que cette aventure éveille des vocations et cela m’émeut beaucoup. »

 

 

 

 

Handball, Valentin Porte, médaille d'or

Valentin Porte a commencé à jouer au handball à Toury et évolue en équipe de France de Handball depuis 2013. Il revient de Tokyo avec la plus haute des récompense en étant médaillé d’or après une finale disputée contre le Danemark. Il a désormais remporté tous les titres possibles avec l’équipe de France. De retour sur la terre qui l’a vu débuter le dimanche 15 août dernier, il a inauguré le gymnase intercommunal qui portera désormais son nom. « C’est une véritable fierté pour moi de savoir que des jeunes vont venir découvrir le handball ici dans le gymnase Valentin Porte ».

 

 

 

 

 

Lutte, Mathilde Rivière

Matilde Rivière a manqué de chance pour ces Jeux Olympiques. Le drouaise s’est inclinée sur blessure dès son premier combat en lutte dans la catégorie des moins de 57 kg face à la Mongole Khongorzul Boldsaikhan. « Cela a été compliqué pour moi de me blesser comme ça en 8ème de finale dès mon entrée dans la compétition mais je me tourne déjà vers les JO de Paris en 2024 qui arriveront très vite ».

 

 

 

 

 

 

Equitation, Katrim Laghlouag, médaille de bronze

Karim Laghouag en équitation, revient en Eure-et-Loir avec une médaille de bronze en concours complet par équipe. Pour sa deuxième participation aux Jeux Olympiques, le cavalier de Nogent-le-Rotrou était particulièrement ému de se voir médailler cette année aux JO de Tokyo.

 

A ne pas manquer dans l'actualite

30 Conseillers départementaux à vos côtés
Le Fabuleux Noël du château de Maintenon rouvre ses portes.
Les ambassadeurs du sport eurélien visent Paris 2024