Michel Guillemette : "Les 1 100 clubs sportifs euréliens dynamisent notre territoire"

Par eurelien.fr
//  Publié le
25-07-2014
//  Mis à jour le 01-02-2019
Temps de lecture : 1 min

Michel Guillemette s’investit dans le sport eurélien depuis 1973. Rencontre.

Président du Comité départemental olympique et sportif d'Eure-et-Loir, de VIA 28, de Profession Sport 28 et du Centre nautique drouais, Michel Guillemette est l'un des piliers du monde sportif et associatif d'Eure-et-Loir.

Quelle place tient le sport en Eure-et-Loir ?

Il tient une place importante. Il y a 125 000 licenciés sur 430 000 habitants, soit un Eurélien sur quatre : c’est un excellent ratio ! Les 1 100 clubs euréliens dynamisent notre territoire et contribuent à renforcer une certaine cohésion sociale.

Le rôle des bénévoles est également primordial : qu’en est-il aujourd’hui ?

Le rôle des bénévoles est très important car sans ce soutien nos associations ne pourraient remplir leurs missions. A ce jour nos bénévoles pour des actions ponctuelles ou d’animations sont toujours présents et nombreux. Par contre la complexité de la réglementation  écarte de plus en plus de bénévoles des postes de dirigeants. Ce sont ces ressources humaines qui font défaut à de nombreuses associations aujourd’hui.

Les comités départementaux sportifs sont accueillis depuis peu rue du 14-Juillet à Chartres, dans des locaux du Conseil général. Qu’en pensez-vous ?

Ce premier regroupement transitoire a apporté beaucoup aux comités résidents. Le projet de la Maison des Sports devrait bientôt voir le jour. Il permettra d’accueillir 24 comités départementaux et regrouper 32 salariés. Ce regroupement des 24 comités va apporter une réelle dynamique.

Quels sont les liens entre les collectivités territoriales et le sport ?

Les collectivités locales sont les principaux financeurs du monde sportif ! Les élus ont conscience des opportunités qu’offre le sport en matière d’éducation, d’animation, de santé, de cohésion et d’unité territoriale. Cela dit, les projets d’équipement doivent être cohérents et le comité départemental et sportif (CDOS) est là pour les conseiller et leur apporter un appui technique.

Le Centre de ressource de la vie associative, VIA 28, fera sa rentrée en septembre. Quelles sont ses priorités ?

Nos priorités iront comme les autres années à la formation. Définir et promouvoir les formations des réseaux formateurs  en ce début d’année sportive. Soutien aux associations  dans leurs démarches d’orientation et de structuration.Via28 s’est également donné en priorité  l’actualisation de l’annuaire des associations ouvert à tous. Dernière priorité pour le début 2015 un  projet sur le soutien à la structuration financière des associations. 

Profession sport 28 organise les Animations d’été en milieu rural. Pouvez-vous nous en dire un mot ?

Ce dispositif propose aux jeunes âgés de 10 à 17 ans de pratiquer gratuitement des activités sportives variées et originales : canoë, disc golf, escalade, escrime, Kimball, water-polo Roller Tir laser… Cette 11e édition se déroule jusqu’au 29 août dans 18 communes euréliennes. Son intérêt est aussi de permettre aux communes de renforcer leur offre de loisirs. Les animations sont proposées tous les après-midi durant une semaine sur chaque territoire.

A voir aussi sur le même sujet
Franck Perret : "Mon père a ouvert l'un des premiers ranchs français à Saussay"
Paul-Loup Chatin : "C'est une expérience inoubliable !"

A ne pas manquer dans l'actualite

maintenantoncapte28.fr
Un guichet unique pour un réseau mobile de qualité en Eure-et-Loir
le-preau-mediatheque-prunay-le-gillon
Inauguration de la médiathèque de Prunay-le-Gillon
campus-parentalite
Éducation : un accès à Campus parentalité offert à tous les euréliens