Prendre la gestion des routes nationales

Par eurelien.fr
//  Publié le
08-02-2021
//  Mis à jour le 08-02-2021
Temps de lecture : 3 min
routes

Le Département interpelle le Ministre des Transports suite aux dispositions de la loi 4D sur la décentralisation qui accorderait la compétence des routes nationales aux Régions.

Trois routes nationales traversent l’Eure-et-Loir : la RN10, la RN12 et la RN154, elles représentent 237 km de circulation et voient passer quelque 70.000 véhicules/jour dont plus de 8 000 camions.

Le Président du Conseil départemental, Claude Térouinard, conscient des enjeux de cet important trafic pour l’Eure-et-Loir, fait part de sa préoccupation dans un courrier à la Ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault, ainsi qu’à son homologue délégué chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari. « Il m’apparaît impératif de départementaliser nos routes nationales «quoi qu’il en coûte », leur écrit-il, suite aux dispositions de la future Loi 4D (différenciation, décentralisation, déconcentration et décomplexification), qui entend donner aux Régions la compétence des routes nationales. Cette éventualité, que le président qualifie de « saugrenue », « constituerait pour l’Eure-et-Loir une véritable perte d’identité et la mutilation de son territoire, déjà partagé entre l’Ile-de-France et la Région Centre-Val de Loire ».

 

A ne pas manquer dans l'actualite

Avec les capteurs de CO2, les collèges respirent
Télétravail : le Département montre l’exemple
De Choisy-le-Roi à Chartres, ils ne regrettent pas leur choix